Vélo

Comment choisir le meilleur VTT ?

Par Meilleur Sportif , on 07/02/2021 - 7 minutes de lecture
Comment choisir le meilleur VTT

Le choix du meilleur VTT est loin d’être si simple à la vue des nombreux modèles présents sur le marché. Au premier regard, tous les VTT ont bien l’air de se ressembler. Aussi, on se retrouve vite submergé par des termes techniques difficiles à discerner. Voici donc un guide mettant à votre disposition les principaux critères pour le choix du meilleur VTT qui saura vous enchanter.

Le choix de son VTT en fonction du prix

Critère essentiel pour choisir un VTT, le prix se décline en un éventail assez large. Vous pouvez ainsi tomber sur un bon VTT coûtant au plus 500 euros, ou dont le prix est compris entre 500 et 1000 euros. Cependant, d’autres modèles peuvent nécessiter que vous déboursiez jusqu’à 10 000 euros pour les acquérir. Même si ces derniers ne sont pas nécessairement mieux que ceux coûtant moins, il faudra souligner qu’ils affichent plus de performances en fonction du terrain ainsi que du vététiste.

Le choix du meilleur VTT en fonction de la pratique

On retrouve parmi les meilleurs vélos tout terrain, les VTT randonnée (trail) et les VTT cross-country (XC ou X-country). Il s’agit des modèles les plus répandus qui correspondent aux pratiques les plus courantes. Sachez qu’il existe des vélos tout terrain qui sont polyvalents. Non seulement ils peuvent être utilisés pour la randonnée, mais répondent présents pour le XC également. Un VTT polyvalent convient pour les vététistes qui varient leurs pratiques. Néanmoins, si vous souhaitez faire de la randonnée uniquement en vélo tout terrain, misez sur des modèles à l’instar du trail, de l’enduro, de la montagne ou sur le XC.

Le choix entre un VTT semi-rigide ou entièrement suspendu

Ce choix ne se base pas uniquement sur le facteur prix. Certes, le semi-rigide offre plus en termes d’économie, mais propose certains avantages que même le tout suspendu n’arrive pas à égaler, quel que soit son prix. Le semi-rigide fait référence à un vélo tout terrain disposant d’une seule suspension avant. Il offre plus de légèreté, est plus facile à entretenir, et demande moins de maintenance.

Le tout suspendu est un VTT intégrant une suspension à l’avant et à l’arrière. Ils sont beaucoup plus lourds à côté des semi-rigides. Cependant, certaines de leurs pièces se détériorent plus vite et ils sont difficiles à nettoyer.

Choisir entre un VTT ou un VTT à assistance électrique (VTTAE)

La principale différence qui existe entre ces deux vélos réside au niveau du prix élevé. Actuellement, les VTTAE semi-rigides coûtent 2000 euros en moyenne tandis qu’il faudra apprêter au minimum 3000 euros pour un VTT électrique tout suspendu. Les prix peuvent varier du simple jusqu’au triple entre le VTT normal et le VTTE. Un cycliste de plus de 50 ans tirera plus d’avantages au niveau des montées s’il opte pour un vélo à assistance électrique tout en jouissant d’un véritable plaisir. L’assistance électrique offre plus de puissance au pédalage sans nécessiter l’effort considérable que pourrait demander le VTT classique.

Choisir le meilleur VTT en fonction du cadre

Arrivé à un niveau de prix, vous aurez la possibilité de pencher pour un vélo tout terrain disposant d’un cadre en carbone ou en aluminium. Quand le prix est le même, le mieux serait de privilégier le cadre en aluminium, car ses composants se présentent en meilleure qualité. Un cadre en carbone engendre une hausse de 1000 euros en termes de complément. Un vélo en aluminium à un prix similaire sera alors mieux équipé. Néanmoins, les vélos en carbone sont pour la plupart plus solides que les modèles se déclinant en aluminium.

Le choix en fonction de la taille de la roue

Vous pouvez vous demander quelle roue choisir entre une de 27.5 pouces et une autre de 29 pouces. Sachez cependant que les disparités entre ses deux tailles de roue ne sont pas si flagrantes. Ce choix dépendra de votre pratique ainsi que de votre physionomie. Les roues VTT 29 pouces ou 29ER sont meilleures en termes de stabilité et d’adhérence, tout en offrant plus de confort.

Ces tailles de roues octroient également une capacité de franchissement des obstacles optimisée. Elles sont idéales pour ceux qui sont grands de taille. Par ailleurs, les roues VTT 27.5 ou 650B sont généreuses en maniabilité. Le VTT 27.5 offre plus d’agilité et sera avantageux dans les virages serrés.

Le choix en fonction du frein

Les freins qui accompagnent un VTT se déclinent en plusieurs variétés. Vous pouvez retrouver des VTT avec des freins à patins ou dit V-Brake ; des VTT avec des freins à disques mécaniques ; ou des freins à disques hydrauliques.

· Les freins à patins : ils sont faciles et puissants en période sèche, mais offrent moins d’efficacité sous la pluie ou dans la boue. Cependant, leur entretien est facile ;

· Les freins à disques mécaniques : plus évolués et puissants, ils s’adaptent qu’importe la saison. Assure-vous juste de bien régler les câbles ;

· Les freins à disques hydrauliques : non seulement ils sont précis, mais ils offrent plus de puissance et sont progressifs. Avec eux, le vététiste mise sur un pilotage performant et précis. Pour ce type de frein, l’entretien est plus important.

Choisir les meilleurs vélos tout terrain en fonction de la selle

Dans le cadre des randonnées ou des sorties en mode VTT loisir, opter pour une selle arrondie d’une largeur standard ou un peu plus large en comparaison à votre morphologie serait l’idéal. Par contre, s’il s’agit des pratiques sportives avec un VTT semi-rigide (XC, All Mountain) ou un vélo tout suspendu (Enduro et DH), le mieux serait de se tourner vers une selle semi-arrondie disposant d’une largeur standard (135 mm). Si votre bassin est large, faites le choix d’une largeur plus importante afin de jouir d’un meilleur confort.

Enfin, tout dépendra de votre posture sur le vélo. En étant plus redressé, votre poids se répartira plus sur la selle. Dans ce contexte, une selle un peu plus large conviendrait. Néanmoins, retenez qu’une selle avec trop de largeurs peut déranger le mouvement de pédalage et engendrer des contacts à l’intérieur des cuisses sur la durée. Ce qui n’est évidemment pas conseillé pour les pratiques sportives du VTT. Si vous êtes sujet à des malaises au périnée, optez pour une selle qui dispose d’un canal central creux ou évidé.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.