Fitness

Le rameur: comment bien le choisir?

Par Meilleur Sportif , on 13/03/2021 - 11 minutes de lecture
comment choisir un rameur

Le rameur est, sans aucun doute, l’appareil d’exercice le plus complet qui soit. Il sollicite presque tous les muscles du corps et brûle efficacement les graisses avant et après l’exercice. C’est la méthode idéale pour tonifier les muscles, améliorer la silhouette, mincir, ou encore développer une bonne condition physique. Il est reconnu comme étant utile au bien-être et non traumatisant pour les articulations. Les hommes et les femmes l’admirent en raison de ces divers avantages.

Qu’est-ce qu’un rameur ?

Le rameur est un outil d’exercice puissant qui permet de repousser les limites. Par nécessité, il doit être pratiqué régulièrement à une intensité modérée pour rester en forme. Il peut cependant être un outil puissant pour modifier facilement votre look. Les avantages cosmétiques et cardiovasculaires seront présents si vous le pratiquez quotidiennement et à un niveau élevé.

Il a connu un grand succès dans les années 1990, mais avec l’avènement des technologies modernes comme le vélo elliptique ou même le tapis de course, il perd un peu de son charme. Ces appareils ne présentent cependant pas autant d’avantages. Le rameur est également le système de cardio-training idéal pour s’entraîner, perdre de la graisse, perdre du poids, rester en forme, augmenter l’endurance cardio-vasculaire ou terminer un événement sportif important.

Un rameur est composé d’une planche, d’une poutre, d’un gouvernail (poignées qui servent de rames), d’un siège qui coulisse le long d’un rail, d’un repose-pied, d’un mécanisme de tension qui simule l’interaction des rames avec l’eau, et d’une console qui contrôle l’exercice et affiche les résultats de l’entraînement.

Quel est le principe d’un rameur ?

La théorie du rameur est simple mais ingénieuse. Une résistance, un bâton de traction, un banc coulissant et un écran de contrôle Vous pourrez vous entraîner efficacement avec ce kit. C’est plus technique qu’il n’y paraît, mais il est essentiel de maîtriser l’action afin de maximiser l’efficacité tout en minimisant les risques de douleur.

Pour commencer, glissez vos pieds dans les étriers et serrez-les correctement. Assurez-vous que votre dos est dégagé du début à la fin.

Tirez d’abord avec vos jambes, puis avec votre poitrine, et enfin avec vos bras pour compléter le mouvement.

En réalité, les jambes sont soumises à de fortes contraintes. Vous pouvez déployer plus de puissance si vous les utilisez correctement.
Penchez quelque peu le buste en arrière à la fin du mouvement pour ajouter quelques centimètres supplémentaires. À ce stade, la barre doit toucher le buste, juste sous la poitrine.
Ramenez votre tête, votre dos, puis vos jambes au point de départ. Il est important de décomposer le mouvement correctement.

Comment choisir le bon rameur ?

Choisissez votre rameur en fonction de votre objectif (entraînement, perte de poids, santé, etc.) et de l’utilisation prévue (occasionnelle, régulière, intensive, en famille). Vous devrez choisir le type de tirage (central, vertical ou horizontal) et le mécanisme de résistance (piston hydraulique, électrique, air, eau), en sachant que certains systèmes sont plus bruyants que d’autres et qu’ils reproduisent plus ou moins fidèlement les sensations de l’aviron. Les autres facteurs à prendre en compte lors de l’achat sont le confort (siège, pédales), le niveau sonore, la hauteur, la facilité de rangement et la console. Enfin, déterminez le montant que vous pouvez dépenser. Un rameur coûtera entre 200 € pour un modèle d’entrée de gamme et plus de 1000 € pour un modèle haut de gamme.

Les différents types de rameurs :

rameur à tirage central

Les rameurs à tirage central

Vous ne trouverez qu’un seul tirage central pour le premier, que vous manierez à deux mains. Ce modèle permet d’uniformiser les gestes. En effet, la douleur est répartie uniformément sur les muscles de vos bras et sur l’ensemble de votre corps. Avec un tel accouchement, vous obtiendrez une excellente séance d’aérobic tout en travaillant votre endurance. Le rameur à traction moyenne peut également être utilisé pour tonifier et raffermir les muscles. Celui-ci est assez simple : tirez la rame vers vous tout en fléchissant vos jambes et vos bras.

Les rameurs à double rames

Cette deuxième forme d’interface a l’avantage de vous plonger dans un scénario réel. Vous pouvez réaliser des mouvements amples et fluides d’avant en arrière avec ce modèle. Le rameur à double traction met l’accent sur un travail musculaire intense par rapport au premier style de rameur, qui favorise le cardio-training.

Le rameur est un moyen idéal pour tonifier, raffermir et faire travailler vos muscles indépendamment du système de traction. Rien de tel que ce gadget pour se sculpter un corps de rêve qui fera des jaloux lors de vos prochaines vacances !

Les rameurs scandinaves

Les rameurs scandinaves font partie des rameurs les plus connus et les plus célèbres du marché. Les rameurs scandinaves sont idéaux pour les débutants et les personnes se remettant de blessures. Il ne vous reste plus qu’à tirer les deux avirons à deux mains tout en fléchissant vos jambes et vos bras, en supposant que vous avez déjà formé un mouvement d’aviron. Ainsi, les muscles des bras, du cou, des mollets, du dos et de l’abdomen seront travaillés.

Le rameur scandinave est inégalé en termes de facilité d’utilisation : compact, fonctionnel et maniable, il devient rapidement l’arme de prédilection de tout amateur de sport. Ce style, en revanche, n’est pas forcément idéal pour les professionnels du sport car il est très léger par rapport à leur vitesse. Ce style de rameur, en revanche, est idéal pour l’entraînement ou l’échauffement.

Les rameurs latin

Ce deuxième groupe de rameurs présente un niveau de technique et d’efficacité supérieur. S’il possède deux rames, comme le type scandinave, il se distingue par le caractère des mouvements effectués. Les rames d’un rameur scandinave effectuent des mouvements de va-et-vient rapides et bien guidés, tandis que les rames d’un rameur latin effectuent davantage de mouvements croisés. Par conséquent, les coups de rames ne sont que partiellement dirigés, ce qui laisse une grande marge de manœuvre à l’utilisateur.

Le rameur de style latin, quant à lui, agit de la même manière que le rameur scandinave. Vous tirerez sur les avirons de la même manière que vous pousserez sur vos cuisses. Les avantages du rameur latin séduiraient certainement les débutants et les intermédiaires.

Pour les professionnels, ce système constituerait une meilleure avancée que le type scandinave, mais ils apprécieront un rameur à traction centrale qui nécessite plus de puissance et de compétences en matière de rame. Les rameurs de style latin et scandinave ont l’avantage de vous donner l’impression de ramer sur un lac ou un canal paisible. Ces deux types de rameurs procurent non seulement du tonus musculaire, mais aussi un moment de calme absolu où l’esprit est transporté dans un cadre naturel : au milieu d’un étang, d’un lac ou d’une rivière, entouré de canards sauvages.

Les différents types de freinages

Les rameurs sont dotés d’un système de résistance qui vous permet d’ajuster la vitesse de votre exercice. Une résistance à piston hydraulique est généralement montée sur un rameur à double rameur (scandinave ou latin). Le rameur à traction centrale, quant à lui, offre une gamme de solutions de freinage, chacune ayant sa propre collection d’avantages et d’inconvénients que nous exposons dans le tableau ci-dessous avec nos recommandations. Certains produits, comme les systèmes de freinage pneumatique et électromagnétique, combinent plusieurs systèmes.

Le freinage à piston hydraulique

Ce style de freinage est couramment utilisé sur les rameurs de Scandinavie et d’Amérique latine. Les vérins du rameur hydraulique sont montés sur les pédales. Lorsque vous appuyez sur une pédale, les deux moitiés du cylindre se séparent et compactent le liquide à l’intérieur avant de revenir à leur longueur initiale.

Le freinage magnétique

Pour freiner la roue d’inertie, deux aimants s’en approchent. Normalement, cette correction s’effectue à la main à l’aide d’un cadran. Sur d’autres versions plus haut de gamme, la résistance est motorisée et directement contrôlable depuis la console. Cela permet d’affiner la résistance du rameur magnétique et d’obtenir un freinage plus silencieux. Plus les mouvements sont rapides et automatiques, plus le volant d’inertie est lourd.

Le freinage électromagnétique

La roue d’inertie est ralentie par des bobines parcourues par un courant plus ou moins puissant, qui génèrent un champ magnétique plus ou moins solide. Cette théorie du freinage permet d’obtenir des systèmes d’entraînement entièrement automatiques ainsi qu’une puissance de freinage incroyablement précise et silencieuse, sans à-coups.

Le freinage par air

Un « aviron simple » comporte une sangle ou une chaîne qui s’enroule autour d’un axe auquel sont reliés des ailerons. Plus vous traînez, plus ces ailerons offrent une résistance contre l’air (comme l’eau). La résistance s’ajuste à la quantité de force appliquée lors de l’aviron. Un rameur avec résistance à l’air offre un entraînement plus confortable.

Le freinage à eau

Ce système de freinage n’est utilisé que sur les rameurs les plus récents. Lorsque la personne l’utilise, les sensations sont proches de celles d’un véritable exercice sur l’eau. Sa résistance varie en fonction de la puissance utilisée, un peu comme l’aérofreinage. Le rameur est silencieux, tout comme son action, avec juste un murmure d’eau.

ameliorer cardio avec un rameur

Améliorer votre cardio

Le rameur est idéal pour effectuer votre cardio et améliorer tous les groupes musculaires.

Cet équipement est utilisé dans divers programmes de cardio-training, et son utilisation régulière permet de contrôler le système cardiovasculaire et donc d’acquérir de l’endurance.

Le rameur contribue au développement de la capacité aérobie en fournissant au corps la résistance dont il a besoin pour appliquer sa VO2 Max pendant de longues périodes.

Il s’agit d’une méthode d’entraînement courante chez les athlètes.

En particulier parce que le rameur aide à maintenir les articulations en bon état.

Améliorer votre musculation

Même si le rameur réussit à muscler notre corps, vous devez prendre le temps de respecter ces stratégies, que ce soit pour votre propre bien-être ou pour améliorer l’efficacité de votre entraînement. Commencez par vous échauffer et vous étirer pour préparer votre corps à l’exercice. Vous risquez de blesser vos muscles et d’avoir mal plus facilement si vous ne vous échauffez pas correctement.

Ensuite, il y a la question de votre place sur le rameur. Vous devez d’abord vous aligner en considérant les mouvements de pagaie que vous feriez avec le rameur. Tirez vos coudes et vos épaules en arrière tout en maintenant votre dos droit et non courbé. Cette position vous aide à renforcer vos muscles tout en soulageant les douleurs dorsales.

De plus, pendant le cycle de va-et-vient, les jambes doivent être continuellement fléchies pour éviter la fatigue et les blessures aux articulations des genoux. Mais attention à contracter vos abdominaux et à engager vos muscles dorsaux, qui aident à stabiliser le buste et la ceinture abdominale.

Conclusion

Faire travailler votre corps avec le rameur cardio-training vous apporterait des bénéfices tangibles et mesurables sur toute la ligne. Ce simulateur d’exercice peut être utilisé aussi bien en salle de sport qu’à domicile. Il est idéal pour toutes les personnes ayant un seul objectif : retrouver une bonne santé physique. Il n’est pas nécessaire d’être un athlète pour l’utiliser.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.